Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la.jeunesse.invisible.overblog.com

la.jeunesse.invisible.overblog.com

La jeunesse invisible ou les jeunes de nulle part, pour une politique d’accompagnement au premier emploi stable - enquête, analyse, prospective

Publié le par Claire Bernot-Caboche
Publié dans : #Média

Invitée par Yvelines Première pour parler des valeurs de la République à l'école, j'essaie de donner des pistes pour les enseigner et surtout les partager avec les enfants. Mais avant tout quelques questions sont à élucider : Quelle place leur donne-t-on dans la société ? Comment deviennent-ils des citoyens ? ...

Lire la suite

Publié le par Claire Bernot-Caboche
Publié dans : #Communication

Dans un contexte social et économique dégradé, un enjeu apparait, celui de mettre en œuvre la réforme de la formation professionnelle, et particulièrement pour les publics spécifiques que sont les demandeurs d’emploi et de surcroît la population des jeunes précaires. Si l’offre était à la mesure du problème, la grande liberté des organismes serait sans conséquence, mais ce n’est pas le cas. Pour illustrer mes propos, je propose trois éclairages : 1) l’organisation de la formation professionnelle, 2) les publics des jeunes invisibles et précaires, 3) l’offre de formation professionnelle sur le territoire d’une agglomération. En conclusion je montre les limites et les dangers d’une telle organisation.

Intervention au colloque sur l'ESS organisé par la commission nationale entreprise du PS

La formation professionnelle et l'économie sociale et solidaire

Lire la suite

Publié le par Claire Bernot-Caboche
Publié dans : #Communication

La notion de projet est l’apanage des personnes déjà en mouvement, avec une vision claire de l’avenir, celles qui sont inscrites dans un parcours de vie continu, sans rupture « sociale » entre l’école et l’emploi. Mais un projet ne se décrète pas, il se construit, et nous savons que l’absence de projet a des conséquences sur les jeunes : désarroi, inquiétude, insécurité… et particulièrement ceux en invisibilité ou en risque de l’être, de plus en plus nombreux, atteignant en 2012 les 3 millions. Quelles sont les conditions nécessaires à la construction du projet de ces jeunes ? Pour dépasser l’héritage des politiques élitistes, il est nécessaire de connaître la réalité du terrain et de calibrer l’offre d’accompagnement pour l’adapter à la mesure des problèmes. Il s’agira de penser une politique d’urgence inscrite dans une politique globale sur du temps long. Cet état des lieux doit nous y conduire.

Communication aux journées d'été de la formation tout au long de la vie en Rhône-Alpes le 30 juin 2014

Lire la suite

Publié le par Claire Bernot-Caboche
Publié dans : #Publication

Dans le contexte actuel, prêtant plus à la morosité qu’à l’allégresse, il est important de ne pas abandonner, d’être créatif et de continuer à travailler pour rendre l’espoir à la jeunesse. Cet article paru dans le francilien n°10 contribue à ébaucher des hypothèses de solutions pour tenter de répondre à la question de la place des jeunes dans la société du troisième millénaire.

Lire la suite

Publié le par Claire Bernot-Caboche
Publié dans : #Document

Le Centre d'Information et de Documentation Jeunesse - CIDJ - est confronté à l’évolution sociétale et aux nouvelles pratiques des jeunes. Il était nécessaire de revisiter son projet associatif. Cette étude est un outil pour répondre à la question : comment se construisent au XXIe siècle les politiques d’accès à l’autonomie et particulièrement celles concernant la jeunesse, à savoir les adultes de demain ? Elle propose un diagnostic de l'existant, une compréhension du CIDJ et de son réseau Information Jeunesse, des projets pour le CIDJ s'inspirant des préconisations du Conseil Interministériel de la Jeunesse.

Un projet, une association, des salariés, un syndicat, une recherche

Lire la suite

Publié le par Claire Bernot-Caboche
Publié dans : #Publication

Les interactions entre science et société sont nombreuses. Elles sont régies par des codes et doivent être maitrisées pour faciliter le progrès et ne pas devenir les instruments d’une forme insidieuse de « totalitarisme ». Ce texte tente d’aborder le sujet par l’expérimentation. Devant le nombre des jeunes dits « invisibles » restant toujours important malgré les politiques « jeunesse » émergentes – leur efficacité ne sera visible qu’au terme d’une mise en œuvre globale – il est urgent de trouver des solutions favorisant l’insertion durable des jeunes dans la société. La maitrise de l’information est l’un des éléments permettant leur prise d’autonomie. Alors quand le CIDJ est confronté à de grosses difficultés, l’action syndicale et politique s’allie à la recherche pour se mettre au service de la jeunesse et proposer des pistes.

Présentation de la communication aux Doctoriales 2013 de l'EDSE de Genève avec l'école doctorale EPIC de Lyon2Présentation de la communication aux Doctoriales 2013 de l'EDSE de Genève avec l'école doctorale EPIC de Lyon2

Présentation de la communication aux Doctoriales 2013 de l'EDSE de Genève avec l'école doctorale EPIC de Lyon2

Article(1) tiré de la communication aux Doctoriales Genève 2013 et publié dans la revue électronique, Inter Pares de l’école doctorale EPIC (Université Lumière Lyon2).

  1. Bernot-Caboche C. (2013). Action politique et créativité au service de la jeunesse invisible : ni en emploi, ni en formation, ni en accompagnement. Inter Pares, 3, 23-31. Récupéré du site de la revue : http://recherche.univlyon2.fr/epic/IMG/pdf/Inter_Pares_3.pdf

Lire la suite

Publié le par Claire Bernot-Caboche

Poème à réfléchir !

Tracer son chemin,

Et dessiner l’avenir !

Écouter ses rêves,

Et éclairer ses désirs !

Sourire à la vie,

Et oser s’épanouir !

Je vous offre ces quelques mots pour bien commencer l'année 2014, avec une pensée particulière pour les jeunes qui frappent à la porte de la société. Qu'elle soit douce pour vous et vos proches.


Tout un programme...

Lire la suite

Publié le par Claire Bernot-Caboche
Publié dans : #Entretien

La réalisation de cette étude sur les structures publiques ou privées travaillant pour le public «jeune», doit permettre de dégager des perspectives, de confronter des solutions, et de faire des propositions en matière de politique «jeunesse» pour éviter les ruptures sociales des plus fragiles. L’analyse des réponses au questionnaire de l’enquête, les entretiens et enfin le brainstorming, permettront notamment d’élaborer une typologie des structures et une classification des solutions en 5 grands domaines.

Je vous invite à y répondre si vous êtes une structure publique ou privée, travaillant avec les jeunes, et si vous êtes localisée sur le territoire de Saint Quentin en Yvelines.

Vous pouvez y accéder directement du site, il vous faut une dizaine de minutes pour répondre aux questions. Si cela vous intéresse, cela peut se prolonger par un entretien et au-delà par une séance de travail sur le sujet.

Accéder à l'enquête : cliquer ici

Lire la suite

Publié le par Claire Bernot-Caboche
Publié dans : #Document

Cette plaquette interactive, en ligne sur le site de l'Union Départementale de Paris du syndicat UNSA, a été testé lors de "Paris pour l'emploi" sur la place de la Concorde à Paris, qui a réunit plus de 56000 personnes en recherche de formation ou d'emploi, dont de très nombreux jeunes.

Cette expérimentation a permis de montrer le besoin d'autonomie des jeunes quand à la construction de leur parcours de formation et de vie. Ils ne désire plus subir leur orientation, il veulent la choisir. Pour cela ils ont besoin d'outils.

Lire la suite

Publié le par Claire Bernot-Caboche
Publié dans : #Publication

Dans le contexte actuel, prêtant plus à la morosité qu’à l’allégresse, il est important de ne pas abandonner, d’être créatif et de continuer à travailler pour rendre l’espoir à la jeunesse. Dans le cadre d’une recherche[i] menée à Lyon2, sous la direction de Philippe Meirieu : Les jeunes « invisibles »[ii] : de l’émergence d’un problème à la recherche des solutions – Qui sont-ils ? Que fait-on pour eux ? Quelles actions politiques ? il est possible d’ébaucher des hypothèses de solutions pour tenter de répondre à la question de la place des jeunes dans la société du troisième millénaire.

[i] Recherche financée par l’IRES pour le Centre de Recherche Henri Aigueperse de l’UNSA éducation, à l’Université Lumière Lyon 2, école doctorale EPIC, laboratoire Education Culture et Politique

[ii] Les 16-25, voire 30 ans, sans solution, ni en emploi, ni en formation, ni en accompagnement

Lire la suite